NOS VALEURS
L’ éthique et le sens des valeurs chez BMC Audit

Les valeurs qui constituent l’esprit BMC sont contenues dans son code de conduite qui est l’une des composantes essentielles de la culture d’entreprise qui nous anime.

L’indépendance est une obligation stricte, et sans son respect absolu, les opinions émises sont sans valeur.Cette notion n’est pas théorique, mais très fortement ancrée dans des pratiques et dans un code de conduite qui donnent à BMC son identité.

L’indépendance financière

La gestion de BMC vise à lui donner l’indépendance financière qui est la condition première de son indépendance d’opinion.

L’indépendance d’esprit

Cette notion concerne à la fois BMC comme entité et les personnes qui y travaillent :

  • Par rapport à l’argent
  • Par rapport aux idées reçues

BMC tient fermement à garder son identité et à travailler en dehors des modéles préétablis, souvent importés (management, gouvernance, normes comptables etc…). « La tendance du marché est à la taylorisation, par le biais de la standardisation à outrance ; nous, nous préférons le sur-mesure. Dans le cadre d’une mondialisation qui a de nombreux aspects positifs, nous voulons garder la proximité et la flexibilité de l’artisan, qui seules permettent la vraie pertinence et la vraie responsabilité ».

 

La compétence s’appuie chez BMC sur une diversification des métiers. L’expertise dans les métiers de l’audit, de la comptabilité et des services professionnels est renforcée par la formation permanente des collaborateurs.

La compétence par les hommes

A titre individuel, la compétence s’entretient. Pour cela, il nya pas de miracle : seule une grande exigence de travail peut permettre d’atteindre un haut niveau de compétence.

Il ya derrière une obsession de la compétence chez BMC, un objectif stratégique clair, qui n’a rien d’idéaliste : la compétence, cultivée et reconnue, est le point de départ incontournable de la possibilité d’exister autrement sur le marché sénégalais, africain et mondial.

A l’évidence, l’intégrité est la qualité première que l’on attend d’un conseil et d’un auditeur. Pour ce dernier, c’est la condition sine qua non de la crédibilité de sa mission d’opinion à destination des tiers.

Cette notion, apparemment abstraite et volatile, fait en réalité référence à un code de conduite qui laisse peu de place à l’interprétation. Oublions l’appât du gain, géré chez BMC par une volonté de transparence et une philosophie du partage qui réduit sensiblement son champ d’action. Demeurent, les deux principales menaces : la première est bien évidemment la perte d’indépendance, par exemple vis-à-vis d’un client trop important dont le départ mettrait en péril l’entreprise ; la seconde est l’attachement au client, la familiarité excessive qui peut se créer au-delà des indispensables liens de confiance, et qui peut conduire à éviter les vérités désagréables à entendre…et donc à dire.

En réalité, éthique et intégrité sont la mise en pratique au plus près des principes et du code de conduite que BMC élabore progressivement avec comme objectif principal, un niveau de transparence élevé permettant d’affirmer «  nous sommes ce que nous annonçons et nous pouvons le prouver ».